goûteur de nuit c'est le même cérémonial, une heure, deux heures au moins avant qu'on commence vraiment.

dans la cuisine, ça glougloute, on met nos tarins dans toutes les carafes et tous les verres qui traînent.

y en a un qui regarde du coin de l'oeil les capsules des bouteilles cachées.

ou qui fait semblant de jeter quelquechose pour tenter subrepticement d'identifier un bouchon dans la poubelle ...

michael à grignan, août 2006